L’habit-veste sous le Premier Empire

0
1402

Définition :

L’habit-veste est un vêtement dont les revers se ferment sur l’estomac dans toute leur longueur, et qui s’échancrent ensuite sur les deux côtés pour dégager les cuisses et se terminent par des basques raccourcies.

La tenue prescrite par les «Règlements de 1812» comprenait :

Arme à cheval Grande tenue :

Habit de drap bleu, avec retroussis écarlates ornés d’une grenade ; collet et revers en drap écarlate ; parements et patte de parement en drap bleu passepoile de rouge ; boutons à l’aigle, avec le numéro de la légion et l’inscription « Gendarmerie impériale » ; patte d’épaule en drap bleu (à droite), aiguillette en fil blanc montée en trèfle (à gauche) ; buf-fleteries entretenues en blanc ; veste en drap chamois, culotte en peau de daim, col noir ; bottes conformes à celles des dragons ; chapeau galonné d’argent avec macarons de laine et plumet rouges; gants en peau de daim couleur naturelle «à crispin » ; giberne-cartouchière.

Petite tenue :

Surtout (I) de drap bleu avec les mêmes retroussis que l’habit ; pantalon de cheval, en drap bleu ; chapeau bordé d’un galon noir, sans macaron ni plumet.

Arme à pied Grande tenue :

Même tenue que pour l’arme à cheval, mais : épaulettes rouges des grenadiers ; culotte en drap chamois ; guêtres en étoffe noire emboîtant les genoux.

Petite tenue :

Surtout et chapeau comme pour l’arme à cheval ; pantalon en drap bleu.

Distinction des grades :

Les galons des gradés se portaient en chevrons sur les manches ; seuls, les officiers se distinguaient par l’épaulette placée sur l’épaule droite.

Remarque :

La grenade, qui orne les retroussis de l’habit, est en argent pour les officiers, en drap bleu pour les sous-officiers et gendarmes; elle est blanche pour la Gendarmerie d’Elite.

Armement :

– Mousqueton de cavalerie (modèle an IX) avec baïonnette.
– Une paire de pistolets.
– Sabre, avec dragonne en laine écarlate.

(1) Le surtout est un vêtement ayant sensiblement la même coupe que l’habit, mais qui ne possède pas de revers et se boutonne droit par-devant ; les devants sont coupés en arrondi de manière à emboîter les hanches.