GIGN : insignes

0
2762

Description héraldique

Couronne d’émail blanc à la filière de gueule orée d’azur foncé sur champ d’azur à un parachute d’émail blanc aux suspentes d’argent brochant en pointe une grenade à huit flammes d’or à la bombe du même brochant la couronne.

Inscriptions en lettre de sable orlant la couronne:

  • En chef:  Groupe d’Intervention
  • En pointe: Gendarmerie Nationale de part et d’autre de la bombe.

Le brevet est un cercle, figure géométrique parfaite qui n’a ni début, ni fin, et qui symbolise la cohésion des hommes du GIGN.

Le viseur symbolise la discipline principale pratiquée, le tir, et au-delà, l’esprit du tir, le respect de la vie humaine, la précision dans l’action.

Le mousqueton rappelle l’escalade et les activités d’hélicordage.

Le parachute: le GIGN est une unité parachutiste protégée par Saint-Michel, qui dispose d’une cellule de chuteurs opérationnels.

La couleur bleue du fond évoque la cellule de plongeurs d’intervention du GIGN.

La grenade est devenu l’emblème quand la maréchaussée devint gendarmerie nationale le 17 Février 1791. Elle reprenait l’emblème des « grenadiers », troupe militaire d’élite. La grenade était sous l’Ancien Régime un signe de prestige très recherché.

Insigne en 1974
Insigne en 2007

Insignes épaule du Groupe

gign_ecussons_epaule_01

gign_ecussons_epaule_02

Brevets du GIGN

gign_brevet_1974-2004-limites

Brevet des Chuteurs opérationnels du GIGN