Le GIGN teste ses recrues dans la région malouine

1215
Lu dans les pages Bretagne d’Ouest-France ce jeudi matin (cliquer sur l’image pour l’agrandir):
SOURCEOuest-France.fr - Guillaume ROBELET
Previous articleComment un paisible retraité a sauvé un gendarme du GIGN
Next article1.300 heures de vol en moins pour les hélicoptères de la Gendarmerie en 2020 [L’Essor]