Home Gendarmerie Nationale

Gendarmerie Nationale

L’habit à la française

0
L'uniforme sous la Révolution : En 1796, l'uniforme était, dans son ensemble, conforme à la description qu'en donne l'ordonnance du 28 avril 1778, qui remplaça celle de 1769. La Révolution n'apporta dans ce domaine que des changements peu importants (lois des 16 février 1791 et...

La tunique de 1895

1
La tenue prescrite en I895 (instruction du I I août I885 modifiée) comprenait: Arme à cheval Grande tenue:Tunique en drap bleu foncé, avec collet orné dans les angles d'une grenade en fil blanc ; bords verticaux et parements passepoilés d'écarlate ; patte de parement écarlate ; pattes en accolade sur le pli de derrière de chaque pan, passepoilées d'écarlate et garnies de trois gros boutons d'uniforme ; jupe doublée en escot écarlate pour former retroussis ; boutons ornés d'une grenade et portant les inscriptions « Gendarmerie » et « Ordre Public»

La maréchaussée : justice et chevalerie

0
A la fin du XIIème siècle, la "Maison du Roi" était dirigée par quatre grands officiers : le Sénéchal, à la tête de l'armée et de la justice; le Chambrier, gardien de la chambre du roi; le Chancelier, secrétaire et gardien du sceau royal...

La Gendarmerie Maritime

0
Les gendarmes maritimes paraissent remonter aux « prévôts de la mer ». Un prévôt de la mer apparaît pour la première fois au XIVe siècle. Dès 1337, des compagnies d'archers de la Marine assurent, sous la responsabilité de ce prévôt, une surveillance visant à préserver et à maintenir la tranquillité des côtes.

La Garde républicaine

0
Comme les gardiens de la paix et les sapeurs-pompiers, la Garde républicaine de Paris a pour ancêtre le lointain « Guet de Paris » qui existait déjà au temps de saint Louis, composé du guet royal et du guet des métiers, placé sous l'autorité du chevalier du guet, assimilé aux officiers de la Maréchaussée et dépendant à partir de 1595 de la Connétablie et Maréchaussée de France.

La Gendarmerie mobile

0
A plusieurs reprises, les gouvernements qui ont dirigé la France se sont trouvés devant la nécessité de rétablir l'ordre public. Pour faire face aux besoins, et faute de troupes spécialisées, le pouvoir fut obligé de prélever les effectifs nécessaires sur le personnel des brigades, désorganisant ainsi le service de ces unités et rendant illusoire la surveillance du territoire précisément dans une période où cette mission s'avérait particulièrement utile.

Antoine et son chien Onex décorés de la médaille de la gendarmerie

0
Le jeudi 15 juillet 2012 s'est tenue une cérémonie aux Invalides rendant hommage à tous les héros du quotidien de la gendarmerie, présidée par la ministre des Armées et le ministre de l’Intérieur. Cette cérémonie a permis d’honorer une nouvelle fois la mémoire des gendarmes...

GSIGN : Chronique de François DIEU (1995)

0
UN ANNIVERSAIRE MOUVEMENTÉ : LES VINGT ANS DU GROUPE D'INTERVENTION DE LA GENDARMERIE NATIONALE (GIGN) Au-delà des cérémonies officielles, des démonstrations spectaculaires et des discours, le GIGN a célébré à sa façon ses vingt années d'existence. L'épisode est encore présent dans nos esprits par la...

L’uniforme avant la seconde guerre mondiale

0
La tenue prescrite (B.O.E.M. - Volume 106) comprenait : Grande tenue Arme à pied : Képi ; vareuse en drap bleu foncé (dite vareuse de 1re tenue) avec collet droit orné dans chaque angle d'une grenade argentée, et possédant 4 poches et des brides d'épaules en...

Origines de la Gendarmerie

0
Les origines de la Gendarmerie Nationale que nous connaissons aujourd'hui remontent au 12ème siècle, avec les "Sénéchaux" qui dirigeaient la "Maison du Roi"... Découvrez ici en détail l'histoire de cette "Vieille Dame" qui, au fil du temps et des mutations, à su garder son esprit et ses valeurs...

Gendarmerie : les véhicules

0
Bien avant l'apparition de l'automobile, la Gendarmerie avait déjà pour mission de contrôler la circulation sur les routes. Avec l'essor de l'automobile lors des trentes Glorieuses, la Gendarmerie s'adapte et équipe chacune de ses brigades départementales - aussi petites soient-elles- d'au moins un véhicule. Que ce...

L’uniforme à travers la première guerre mondiale

0
La vareuse, à l'origine, se différencie de la tunique en ce qu'elle est un vêtement beaucoup moins ajusté, sans patte de parement, mais garnie de poches. Elle ne deviendra un vêtement plus ajusté qu'après la première guerre mondiale et sera alors portée en grande tenue.