La Gendarmerie Maritime

0
563

V. LA GENDARMERIE MARITIME

Les gendarmes maritimes paraissent remonter aux « prévôts de la mer ». Un prévôt de la mer apparaît pour la première fois au XIVe siècle. Dès 1337, des compagnies d’archers de la Marine assurent, sous la responsabilité de ce prévôt, une surveillance visant à préserver et à maintenir la tranquillité des côtes.

18-historique-gd-p.jpgIls ont pour mission : « …de faire des chevauchées par les côtes, les grèves et les ports de nos mers pour s’informer des crimes qui s’y commettront, nettoyer icelles des voleurs et pirates, poursuivre les déserteurs des armées navales… ».

En 1704, huit prévôtés, totalisant 100 archers, sont créées dans les huit grands ports du royaume.

En 1791, la Gendarmerie des ports et arsenaux tout en conservant ses missions spécifiques et une certaine autonomie technique est intégrée à la Gendarmerie nationale nouvellement créée. Toutefois, elle reste placée pour emploi auprès des amiraux.

La Gendarmerie Maritime conservera longtemps ce caractère d’originalité avec néanmoins des évolutions successives qui la conduiront à ce qu’elle est aujourd’hui.

Citons :

• En 1917, l’organisation de la Gendarmerie Maritime en légion (auparavant elle était constituée de compagnies indépendantes).

• En 1940, une augmentation importante de ses effectifs et la création de deux subdivisions : la Gendarmerie Maritime sédentaire, comparable à la Gendarmerie départementale et la Gendarmerie Maritime légère dont les missions se rapprochaient de celles de la Gendarmerie mobile.

• Après la seconde guerre mondiale, la Gendarmerie Maritime ne fait plus partie intégrante de la Gendarmerie nationale. Elle procède à son propre recrutement (principalement au sein des équipages de la Flotte) et ses officiers sont issus du corps des officiers de réserve de la Marine et également du corps des officiers au long cours (1).

• En 1970, la Gendarmerie Maritime réintègre la Gendarmerie nationale (2). Le commandement de la Gendarmerie Maritime est exercé par un colonel de Gendarmerie qui relève de la Direction d’Arme ainsi que du chef d’état-major de la Marine pour ce qui concerne l’emploi dans le domaine de sa spécialisation (3).

(1) C’est après l’armistice de 1940 que la Gendarmerie maritime adopte pour la première fois l’uniforme de la Marine et troque son képi contre une casquette.
(2) Loi n° 70-3 du 2 janvier 1970.
(3) Instruction n» 32.500 DN/Gend. T. du 17 août 1970.