GSPR : présentation

0
3934

DESCRIPTION

Insigne GSPRCréé par Prouteau le 5 janvier 1983, le Groupe de Sécurité de la Présidence de la République (GSPR) assure en permanence la sécurité du Président de la République et de ses proches, tant dans la vie officielle que dans la vie privée, en France comme à l’étranger.

Le Groupe a été fondamentalement modifié en 1995. Il était depuis mixte (police-gendarmerie), composé de 52 personnes, 26 officiers et sous-officiers de gendarmerie (dont 2 femmes) constituent la composante gendarmerie. Il travaille en collaboration avec les unités de gendarmerie ou de police, nationales ou étrangères. Il peut agir seul dans la plus grande discrétion.

Les membres du DET/GEND GSPR ont acquis une expérience large et variée dans tous les compartiments de la sécurité, notamment lors des grands évènements nationaux et internationaux.
Ils possèdent ainsi, une compétence particulière de l’analyse des risques et la conception de la mise en sécurité des sites.

Toujours en civils, ces membres ont adopté un équipement et un arsenal particuliers qui sont adaptés au milieu restreint dans lequel ils évoluent.

Ainsi c’est tout spécifiquement que leurs armes à feu sont petites et de très gros calibre; pour premièrement être dissimuler facilement, et deuxièmement stopper tout agresseur en un seul coups de feu.

Ces agents doivent avoir une très grande maîtrise des sports de combat et techniques d’immobilisation pour neutraliser avec si possible uniquement leurs mains un ennemi potentiel.

Le GSPR s’est fait une place de choix parmi les grands services de sécurité du monde en imposant un concept de travail original et efficace.

ÉQUIPEMENT

Tenue d’intervention, tenue de combat camouflée, tenue kaki, combinaison camouflée Goretex, casque et lunettes de saut, planchette de navigation, altimètre et l’armement organique du groupe : HK MP-5, G-3, HK 33, TGS, etc..

Les besoins spécifiques de l’unité exigent un matériel adapté aux missions de protection rapproché. Voici une liste non exhaustive des armes en dotation dans le service :

Les armes de poing (discrétion et précisions sont de mise) :

-Manuhrin MR73 en 357 magnum avec canon 8 et 2 pouces.
-Glock 17 et surtout GLOCK 26 pour sa taille réduite.
-Smith & Wesson en calibre 38 spécial.
-SIG SAUER P226/228/229

Les armes de plus gros calibre (pour neutraliser un véhicule) :

-Benelli M3 ou M4 avec canon scié doté d’une crosse pliante. Avec possibilité d’être posé sur l’appui tête pour dégainage plus rapide. En calibre 12 mm.
-Mossberg 870 (dans la même configuration).

Matériel de protection :

-La valise blindée est un outil léger, et pourtant protège le président de tout projectile ou petit calibre. Se tenant à une main, elle peut être déployée en une seconde et donc être dans un temps très bref, opérationnelle.

-Les systèmes de communication mise en oeuvre au sein du service sont très importants pour localiser ses collègues et ne pas amener le président dans une embuscade. C’est pour cela qu’ils utilisent des transmetteurs récepteurs du type MATRA avec un système de communication discret situé dans la main et derrière l’oreille, et donc fixé à l’aide d’une oreillette.

-Détecter le danger avant qu’il ne frappe est aussi une mission du GSPR; en conséquence, les membres disposent de systèmes de détection d’explosif. Comme notamment l’utilisation de miroirs que l’on glisse sous les véhicules à inspecter. De même ils disposent d’outils Lethermen pour dévisser ou démonter des caches suspects.

Même si le GSPR n’est pas très connu, il en demeure pourtant un groupe capital. La protection du président même en dépend. Et n’oublions pas que malgré tout leur matériel le premier rempart aux agresseurs est l’homme en lui-même.