L’uniforme à travers la première guerre mondiale

0
1502

L’uniforme pré et post WW1

Définition :

La vareuse, à l’origine, se différencie de la tunique en ce qu’elle est un vêtement beaucoup moins ajusté, sans patte de parement, mais garnie de poches. Elle ne deviendra un vêtement plus ajusté qu’après la première guerre mondiale et sera alors portée en grande tenue.

La tenue pendant la campagne 1914/1918 comprenait (Notice descriptive du 9 décembre 1914 modifiée) :
« Vareuse de drap bleu clair, dit « bleu horizon », fermant droit sur la poitrine au moyen de 7 gros boutons d’uniforme ; col droit rabattu et poches de poitrine ; écussons des collets ornés de la double soutache blanche et d’une grenade ; culotte passepoilée de blanc ; képi garni de la grenade ainsi que du large galon d’élite ; jambières en cuir fauve pour les gendarmes à cheval, bandes molletières pour les gendarmes à pied ; équipement en cuir fauve ; galons de grade réduits, cousus obliquement sur les manches. »

Remarque :

La tenue est uniformément « bleu horizon ».

Armement :

– Revolver (modèle 1890).
– Carabine (modèle 1890) avec épée-baïonnette.
– Sabre (modèle 1822) pour les gendarmes à cheval.

(1) C. B. 4 = brigadier (2 galons en argent avec la soutache en or)