samedi 22 février 2020
Home Blog Page 5

Prouteau raconte le désamour de Sarkozy pour le GSPR

Dans une interview vidéo réalisée par le site Bakchich.info, Christian Prouteau, le créateur du GIGN puis du GSPR, revient sur la disparition de ce dernier. Suite à l'élection de Nicolas Sarkozy à la Présidence de la République et au rattachement au ministère de l’Intérieur, les gendarmes ont été priés de quitter le groupe de protection du président. Sarkozy et les gendarmes,...

Témoignage : Thierry P. raconte Marignane (1994)

Décembre 1994, un Airbus A300 à destination de Paris s’apprête à décoller de l’Aéroport Houari Boumediene d’Alger. Sur la piste, quatre terroristes du groupe islamique armé attendent la fin de l’embarquement, montent rapidement par les passerelles et sortent leurs armes (AK47, Uzi, pistolet automatique). Douze membres d’équipage et plus de deux cent vingt passagers sont pris en otages. Le...

GIGN : Libres propos du Préfet Prouteau pour les 17 ans du Groupe

Il est loin le temps des démonstrations au «pistolet à air» acheté de leurs deniers par ceux qui allaient devenir célèbres dans le monde entier : quel chemin parcouru ! Que de joies, que de peines. A travers cette occasion qui m'est donnée de me retourner sur cette aventure, je voudrais m'adresser à ceux qui m'ont accompagné durant ces...

[GIGN] Missions : Djibouti (02-1976)

Le 3 février 1976, Djibouti, des activistes du Front de Libération de la Côte des Somalis détournent un car de ramassage scolaire, capturant une trentaine d'enfants de militaires français. Menaçant de tuer leurs otages, les terroristes cherchent ainsi à déstabiliser le Territoire français des Afars et Issas. Le Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) n° 1 est alors...

GIGN : historique du Groupe (1974-1982)

Le Groupe d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (G.I.G.N.) que nous connaissons tous aujourd’hui est né officiellement le 1er mars 1974. Contexte Face à la montée d’une nouvelle forme de banditisme exercée à travers le rapt, la prise d’otages et les attentats à la bombe, la direction de la Gendarmerie Nationale décida de créer, le 3 novembre 1973, un groupe d’intervention expérimental...

EPIGN : Prière du Para

L'Escadron Parachutiste de la Gendarmerie Nationale fait partie intégrante de la grande famille des paras, à ce titre cette prière a toujours suscité l'engouement des gendarmes. L'EPIGN marque son attachement à l'esprit des corps d'élite et à la foi portée aux missions qui lui sont confiées. La prière du para Donnez-moi, mon Dieu, ce qui vous reste Donnez-moi ce qu'on ne vous...

GIGN : Luxe, calme et volupté pour la montre EBEL

Montre : Série Limitée Brasilia GIGN 1974 – 2007 Le 1er septembre 2007, le GIGN engage une profonde restructuration. Celle-ci, donne naissance à un nouveau GIGN (acronyme connu et retenu), fruit d'un regroupement des différentes unités d’élite de la Gendarmerie Nationale : GIGN, l'EPIGN, le GSPR et le GSIGN. Cette nouvelle structure apportant une réponse adaptée aux nouvelles menaces terroristes...

GIGN : réseau international (2005)

Le GIGN est devenu au fil des années, une référence internationale, récemment il a été choisi par l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale (OACI) pour participer à l'instruction de ses 188 pays membres. En plus d'une reconnaissance nationale, le GIGN collabore au niveau International avec d'autres groupes européens, (GS-G9 allemand, le GIS italien, les SAS britanniques) ou américains (unités spécialisées du FBI, SEAL de la Navy, SWAT de la police).

GIGN : insignes

Description héraldique Couronne d'émail blanc à la filière de gueule orée d'azur foncé sur champ d'azur à un parachute d'émail blanc aux suspentes d'argent brochant en pointe une grenade à huit flammes d'or à la bombe du même brochant la couronne. Inscriptions en lettre de sable orlant la couronne: En chef:  Groupe d'Intervention En pointe: Gendarmerie Nationale de part et d'autre...

Rétrospective: entretien avec le capitaine Denis FAVIER (1994)

tretien avec le capitaine Denis FAVIER, commandant le groupe d'intervention de la gendarmerie nationale. Mon capitaine, pouvez-vous nous rappeler comment est né le G.I.G.N. ? Après le drame de Munich en 1972, le terrorisme inquiète les autorités nationales et l'opinion publique. Le 10 septembre 1973, une équipe commando régionale d'intervention (E.C.R.I.) est créée majoritairement au sein d'un escadron du groupe 1/2 de gendarmerie mobile de Maisons-Alfort, escadron commandé par le capitaine Gervais. Cette équipe sera opérationnelle le 1er mars 1974.

Les valeurs du GIGN

Au-delà des valeurs militaires communes à tous les gendarmes, le Groupement d’Intervention de la Gendarmerie Nationale se distingue par des règles bien singulières qu’elle a su transmettre depuis ses origines : le respect de la vie, l’engagement, servir, l’esprit de corps et le sens du sacrifice. Des gendarmes avant tout ...

La maréchaussée : justice et chevalerie

A la fin du XIIème siècle, la "Maison du Roi" était dirigée par quatre grands officiers : le Sénéchal, à la tête de l'armée et de la justice; le Chambrier, gardien de la chambre du roi; le Chancelier, secrétaire et gardien du sceau royal et enfin le Connétable qui dirigeait les écuries secondé par les maréchaux. En l'an 1190, Philippe...